Il ne se trouve peut-être pas, dans toute l'histoire de l'Art, d'entreprise plus étrange ni plus exaltante que celle de l'art maçonnique né du Rite Écossais Ancien et Accepté.
Au plus fort de la vague rationaliste et scientifique de l'esprit des Lumières et de la Raison qui bouleverse le XVIIIème et le XIXème siècles, s'est agrégé un art spiritualiste et initiatique atemporel issu de la Tradition éclos dans les mystères de l'aube de l'humaine aventure.
Il est habituel de distinguer deux formes d'art: l'art sacré qui exprime le transcendant dans l'immanent, l'éternel dans le temps, l'unie dans le créé, et l'art profane qui embellit les objets usuels suivant l'intelligence et la sensibilité de l'artiste.
L'art initiatique, chemin concret entre les deux autres arts, est radicalement différent. Il accomplit l'évolution et l'achèvement de l'édifice humain. Les exceptionnelles beautés des tabliers, des sautoirs ou des bijoux maçonniques n'ont pas pour but de séduire les vanités ou les orgueils mais au contraire, en s'alliant aux rituels, d'éveiller la profondeur de l'homme. L'art initiatique part d'un objet usuel, le décor d'un symbole traditionnel explicite et le transforme en objet rituel qui élève l'utilisateur jusqu'à sa qualité sacrée.


Dans l'art maçonnique, la qualité esthétique de l'objet n'est pas le souci majeur, l'importance est transférée sur l'exactitude du symbolisme qui anime la beauté intérieure, éveille la conscience de la dimension secrète de l'humaine nature. L'esthétique apostrophe l'éthique de l'invisible.
L'art initiatique, c'est l'art de rendre vivant le chemin qui va du profane au sacré, c'est un art de mouvement, d'action, de vie ; l'art initiatique scrute le chemin, rassemble les forces intérieures et aide à avancer sur la Voie Royale du perfectionnement.
Le trésor des francs-maçons n'a jamais cessé de faire rêver ; en visitant cette exposition il retrouve sa place en notre cœur de Lumière, éclaire notre Connaissance, restaure notre Être et donne du sens à notre vie parce que ce qui est esprit reste esprit et se tient au delà du temps dans l'éternel présent de l'action quotidienne.



Avant Propos
Une démarche spirituelle
par Hubert Greven,
Souverain Grand Commandeur
du Suprême Conseil de France
L'art du Rite Écossais Ancien et Accepté
par Alain Pozarnik,
Grand Maître de la Grande Loge de France